Question: Comment se déroulait ton premier vote en séance plénière?

Il est midi, on sonne, l’heure des votes est arrivée. Tous les députés se précipitent sur leur siège. Le président de séance annonce le premier vote électronique. Je dois vérifier que la carte de vote est bien insérée, ensuite appuyer sur un bouton : vert pour oui, rouge pour non, blanc pour l’abstention. Cela semble facile.

Mais le président clôt le vote avant que j’aie pu appuyer sur un bouton et appelle le point suivant. Je commence à transpirer, demande conseil à mon voisin, qui est, lui aussi, nouveau venu au parlement et ne sait pas où donner de la tête.

Finalement lors du vote sur le 3e point je remarque que devant nous les chefs de délégation donnent des signaux : Pouce vers le haut, pouce vers le bas ou à l’horizontale. En plus sur mon siège se trouve une liste des votes et des positions du groupe.

Mais il est déjà trop tard. Les votes sont terminés. Ouf, les positions de notre groupe viennent quand-même d’être adoptées.

Je ne suis pas la seule à avoir souffert. Des voix s´élèvent pour protester contre la rapidité du président, qui lui se justifie. Il faut aller vite, surtout quand la liste des votes est longue, que les députés s’y habituent.

Effectivement, lors de la deuxième session à Strasbourg, ça allait mieux.

 

mediafins.com