Je soutiens Etienne Schneider dans son opposition au géoblocage

La proposition de la Commission européenne pour mettre fin au géoblocage dans le marché unique numérique montre de belles intentions mais pose de réels problèmes pour le Luxembourg :

– Si les grandes entreprises européennes peuvent se permettre de connaître et de suivre 28 législations nationales, il n’en est pas de même pour les PME qui se trouvent lésées.

– Si l’obligation de vendre des biens à tous les consommateurs européens dans les mêmes conditions qu’aux résidents est présente dans la proposition, il n’y a pas d’obligation de livraison.

Ce règlement serait une opportunité de mettre fin à un problème quotidien d’un grand nombre de Luxembourgeois et je compte bien m’en saisir. Il est important que les petits pays aient également une voix au sein de l’Union européenne et j’aimerais que nos problèmes soient entendus et pris en compte par nos partenaires européens.

Extrait de la prise de parole de Mady Delvaux lors de la Commission juridique du Parlement européen, échange de vues sur le geoblocking, 30/11/2016.

https://youtu.be/Gl1qILEjxtY

 

mediafins.com