En attendant Violeta Bulc

Voilà, on sait maintenant le nom de la nouvelle commissaire désignée slovène.
C’est une nouvelle venue en politique, vice-présidente depuis quelques semaines du nouveau gouvernement slovène. Elle est libérale, elle n’hérite pas du portefeuille qui avait été prévu pour la précédente candidate slovène Madame Bratusek, mais sera en charge de l’important portefeuille des Transports, si elle passe son audition.
Ma collègue Tanja Fajon, eurodéputée slovène, vice-présidente du groupe socialiste, avait des chances d’être proposée comme commissaire. En effet son nom avait figuré sur la liste des candidats que le précédent gouvernement slovène avait soumis au président Juncker. Elle pouvait donc espérer avoir sa chance au deuxième tour. Le nouveau Premier ministre slovène fit un choix différent.
Hier, en réunion du groupe S&D, Tanja Fajon nous a parlé de la nouvelle commissaire désignée, la décrivant comme une femme engagée et capable. Elle nous a demandé de lui donner « à faire chance » lors de son audition.
Je voudrais ici tirer mon chapeau à Tanja qui, sans rancune, plaide pour sa rivale. En tout cas, Violeta Bulc doit être une femme d’une grande assurance et sans crainte. Elle n’a pas froid aux yeux, puisqu’elle est prête à affronter le grand oral sans avoir eu beaucoup de temps à se préparer.
On verra lundi !

[Photo © European Union 2014]

mediafins.com